ثانوية الدهاهنة + هواري بومدين
السلام عليكم و رحمة الله تعالى و بركاته

عزيزي الزائر / عزيزتي الزائرة يرجي التشرف بتسجيل الدخول
اذا كنت عضو معنا
أو التسجيل إن لم تكن عضو و ترغب في الانضمام إلي أسرة منتدى
ثانوية هواري بومدين ببرهوم والاستفادة من ميزات الموقع
سنتشرف بتسجيلك...شكرا
ادارة المنتدى
الأستاذ:سي عبد الله مسعود

ثانوية الدهاهنة + هواري بومدين

منتدى التعليم الثانوي ثانوية الدهاهنة + هواري بومدين
 
الرئيسيةبحـثالتسجيلدخول
الساعة الان
اليومية


بحـث
 
 

نتائج البحث
 

 


Rechercher بحث متقدم
المواضيع الأخيرة
مواقع صديقة

مواقع صديقه

منتدى الهندسة المدنية منتدى المهندس الجزائري الديوان الوطني للتعليم عن بعد
الاستماع الى القران الكريم
>
عدد الزوار
أمي
alexa
histats
أفضل الأعضاء الذين تم وسم عضويتهم في المنتدى

شاطر | 
 

 L ordinateur

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
Siabdallah
Admin
Admin


عدد المساهمات : 3018
تاريخ التسجيل : 20/06/2011
توقيـــــع المنتدى توقيـــــع المنتدى

مُساهمةموضوع: L ordinateur   9/9/2011, 15:37


[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]
اللهم صلي وسلم على سيدنا محمد

ENIAC : le premier ordinateur entièrement numérique
Conçu en 1945 à l'université de Pennsylvanie, l'ENIAC (Electronic Numerator Integrator and Combeller) a été inventé par deux ingénieurs américains John Presper Eckert (1919-1995) et John William Mauchly (1907-1980). Il est resté en service pendant 9 ans. Il contenait 18 000 lampes à vide et pesait 30 tonnes. Sa programmation nécessitait de nombreuses manipulations.
Collection Microsoft ® Encarta ® 2005. © 1993-2004 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.
Le terme « informatique » date de 1962. Il vient de la contraction des mots « information » et « automatique ». L’histoire de l’informatique est justement marquée par la volonté des hommes d’automatiser certaines tâches longtemps réalisées à la main, en particulier le calcul.
DES PREMIERS BOULIERS À LA MACHINE À CALCULER :
Les bouliers sont les plus anciennes machines à calculer. Le principe du boulier est déjà en germe chez les Babyloniens vers 2000 avant J.-C. ; à cette époque, on utilise des cailloux pour compter. Puis, au cours du Ier millénaire avant J.-C. naît en Chine l’idée de fabriquer un instrument qui faciliterait le calcul : le boulier.
C’est en 1642 que le philosophe et mathématicien Blaise Pascal construit la première machine à calculer (la Pascaline, aussi appelée roue Pascal), capable d’effectuer des additions et des soustractions.
LES CARTES PERFORÉES :
Vers 1800, le Français Joseph Marie Jacquard met au point un métier à tisser qui utilisedes cartons perforés pour commander les mouvements des aiguilles.
Un peu plus tard, en 1833, l’Anglais Charles Babbage reprend ce principe et construit une machine encore plus élaborée que les machines à calculer de l’époque : la sienne est capable d’exécuter toutes les opérations et de stocker les résultats. C’est à son associée, la mathématicienne Ada Byron, que l’on doit un peu plus tard les principes de base de la programmation.
En 1890, l’Américain Hermann Hollerith utilise un appareil similaire pour dépouiller les résultats du recensement américain. Sa société, Tabulating Machine Company, deviendra plus tard IBM.
LE TOUT PREMIER ORDINATEUR :
En 1945, aux États-Unis, naît l’ENIAC (Electronic Numerator Integrator and Combeller), le premier véritable ordinateur de l’histoire. Il se différencie de toutes les machines précédentes pour deux raisons :
– d’abord, il s’agit d’une machine électronique. Il n’y a plus de rouages mécaniques ; l’information est transportée par des électrons, des particules chargées d’électricité, qui se déplacent très vite ;
– de plus, c’est une machine programmable. Cela signifie qu’on peut enregistrer des instructions qui s’exécuteront sans intervention de l’homme.
Cet ordinateur est très imposant : il pèse 30 tonnes et occupe une surface d’environ 100 m². Pour le faire fonctionner, plus de 17 000 tubes à vide sont nécessaires. Parfois, des cafards s’introduisent dans ces tubes, faussant les résultats. C’est pour cette raison qu’on parle aujourd’hui encore de « bug informatique ». Ce mot vient de l’anglais bug, qui signifie « cafard ».
LES PREMIERS TRANSISTORS :
Après la Seconde Guerre mondiale, les circuits électroniques ne sont encore que de simples lampes. En 1948, l'invention du transistor, un circuit très compact qui ne craint pas les chocs et ne chauffe pas, va accélérer le développement des ordinateurs. Les besoins en programmes informatiques augmentent et de nouveaux métiers apparaissent : programmeur, analyste, ingénieur système.
L'industrie du logiciel émerge peu à peu. Dans les années 1950, les premiers langages évolués apparaissent : le Cobol et le Fortran, par exemple, rendent les ordinateurs beaucoup plus faciles à programmer.
LA MICRO-INFORMATIQUE :
En 1964, les circuits intégrés (souvent appelés puces) sont à base de silicium, un matériau très abondant dans la nature et qui favorise la miniaturisation des composants électroniques. Cela permet de réduire la taille et le prix des ordinateurs.
En 1971, le premier microprocesseur (Intel 4004) sort des ateliers de la société américaine Intel. Il contient 2 300 transistors et exécute 60 000 instructions par seconde. En comparaison, un microprocesseur moderne comme l’Intel Pentium 4 comprend plusieurs dizaines de millions de transistors et exécute plusieurs milliards d’instructions par seconde.
En 1981, IBM lance le PC (pour Personal Combeller, qui signifie « ordinateur personnel »). Le PC révolutionne la micro-informatique car c’est un ordinateur compatible, c'est-à-dire que tous les logiciels écrits pour cette machine fonctionnent avec un autre ordinateur PC, quelle que soit sa marque et sa date de fabrication. De nombreux logiciels d’application (traitement de texte, gestion de base de données, etc.) sont rapidement disponibles, parmi lesquels ceux de la société Microsoft de Bill Gates, fondée en 1975.
En 1984, les systèmes Macintosh d’Apple Combeller sont les premiers à être dotés d’une interface graphique : au lieu d’avoir à taper des commandes fastidieuses au clavier, l’utilisateur peut maintenant se servir d’une souris et cliquer sur des icones. La première version de Windows, commercialisée par Microsoft en 1985, s’en inspire pour rendre l’utilisation des PC plus conviviale.
À la fin des années 1980, les premiers ordinateurs portables font leur apparition. Ils sont plus légers et moins encombrants que ce qu’on appelle désormais par opposition les « ordinateurs de bureau » et présentent l’avantage de pouvoir être transportés facilement.
L’ERE DU MULTIMÉDIA ET DU NUMÉRIQUE :
Avec la micro-informatique, les ordinateurs sont devenus extrêmement puissants et bon marché. Ils sont capables de tout faire ou presque : ils calculent, dessinent, et jouent même de la musique.
L’invention du disque compact (CD) en 1979 par les firmes Philips et Sony va permettre de stocker une grande quantité d’informations (environ 600 Mo) sur un disque de 12 cm de diamètre et de 1 mm d’épaisseur (CD-Rom). Le DVD (Digital Versatile Disc), commercialisé en 1997, permet de stocker encore plus de données (environ 7 fois plus que sur un CD-Rom).
Aujourd’hui, l’informatique est entrée dans la quasi-totalité des appareils électroniques, y compris dans un simple lave-linge. Elle est devenue indispensable dans notre vie de tous les jours
Un micro-ordinateur est un appareil électronique qui traite de grandes quantités d’informations. On le compare souvent au cerveau humain, mais un micro-ordinateur ne pense pas. Il fait exactement ce qu’on lui demande, ni plus ni moins.
DE QUAND DATENT LES PREMIERS MICRO-ORDINATEURS ?
Les micro-ordinateurs font leur apparition au début des années 1970, avec les premiers microprocesseurs de la société américaine Intel.
L’histoire de la micro-informatique retient généralement le Micral de la société française R2E comme le premier micro-ordinateur, mais c’est l’Altaïr de la société américaine MITS Electronics, sorti à la fin de l’année 1974, qui déclenche la révolution de la micro-informatique.
Dès lors, les micro-ordinateurs se succèdent (Apple I et II, Commodore PET, Tandy TRS-80, IBM PC et Apple Macintosh) et deviennent de plus en plus puissants. Aujourd’hui, le PC (Personal Combeller, qui signifie « ordinateur personnel ») est le type d’ordinateur le plus vendu dans le monde.
DE QUOI EST COMPOSÉ UN MICRO-ORDINATEUR ?
Un micro-ordinateur est un ensemble de composants qu’on appelle matériel (hardware en anglais). Ce matériel est lui-même constitué de quatre unités reliées entre elles :
– l’unité d’entrée, qui permet de piloter l’ordinateur pour saisir des informations. Les périphériques d’entrée les plus fréquents sont la souris, qui sert à déplacer à l’écran un symbole lumineux appelé curseur, et le clavier qui permet de taper du texte ;
– l’unité mémoire, qui a pour rôle de stocker les données. L’ordinateur utilise deux types de mémoire : la mémoire vive (RAM, pour Random Access Memory) sauvegarde temporairement les informations ; quand l’ordinateur est éteint, son contenu s’efface ; la mémoire morte (ROM, pour Read Only Memory) enregistre de façon permanente des programmes propres à l’ordinateur et ne s’efface jamais. Le disque dur constitue une autre forme de stockage. C’est généralement sur le disque dur que les programmes sont enregistrés ;
– l’unité de traitement, qui manipule les données selon des instructions fournies par un programme. Ce traitement est confié à des microprocesseurs (ou puces), connectés sur ce qu’on appelle un circuit intégré ;
– l’unité de sortie, qui affiche les résultats. Il s’agit bien sûr de l’écran (ou moniteur), mais il est possible d’afficher les résultats sur papier si une imprimante est raccordée à l’ordinateur.
Toutes ces unités communiquent entre elles par des fils nommés bus.
COMMENT FONCTIONNE UN MICRO-ORDINATEUR ?
Sans programmes, un ordinateur ne servirait pas à grand-chose. Un programme (software en anglais) est une série d’instructions qui indiquent à l’ordinateur ce qu’il doit faire. Pour que l’ordinateur comprenne les commandes, les programmes sont écrits en binaire, le seul langage que l’ordinateur comprenne vraiment. Ce langage informatique est composé uniquement de 0 et de 1, qui représentent deux états fondamentaux en électronique : le courant électrique passe ou ne passe pas.
Les programmes, qu’on appelle aussi logiciels, peuvent être de deux sortes :
– les systèmes d’exploitation, qui permettent à l’ordinateur de fonctionner en assurant la communication entre les différentes unités. Windows, MacOS et Linux sont les systèmes d’exploitations les plus connus ;
– les logiciels d’application, qui remplissent des fonctions bien précises. Les plus fréquents sont les logiciels de traitement de texte, qui permettent de saisir et de mettre en forme du texte, les jeux vidéo, mais aussi les logiciels de comptabilité, de traitement de bases de données, de mise en page (la PAO, publication assistée par ordinateur), d’aide à l’apprentissage (l’EAO, enseignement assité par ordinateur), etc.
QUE PEUT-ON FAIRE AVEC UN MICRO-ORDINATEUR ?
Avec un ordinateur, on peut travailler, étudier, jouer. De nos jours, les micro-ordinateurs sont partout : dans les gares, les aéroports, chez le médecin, dans les laboratoires de recherche, dans les studios de films d’animation et d’effets spéciaux, etc.
Ils peuvent afficher des images, jouer de la musique, mais aussi communiquer entre eux au moyen d’un modem. Le modem envoie et reçoit des données informatiques en passant par les lignes téléphoniques ou le câble. Il permet de se connecter à Internet, mais aussi d’envoyer et de recevoir du courrier électronique.
Les éléments d’un micro-ordinateur : L’équipement complet d’un micro-ordinateur multimédia comprend des périphériques d’entrée (clavier, souris, etc.), des périphériques de sortie (moniteur, imprimante, haut-parleur, etc.), des unités de stockage (mémoire vive, CD-ROM, disquette, etc.), ainsi qu’une connexion avec l’extérieur (assurée par exemple par un modem).



[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]



اذا اعجبك الموضوع قم بدعم صفحة الثانوية على موقع التواصل الاجتماعي

[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]

[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]

ما مدى حبك لمنتدى ثانوية هواري بومدين؟

[ندعوك للتسجيل في المنتدى أو التعريف بنفسك لمعاينة هذه الصورة]
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://haouari.yoo7.com
fatou
مشرفــــــة
مشرفــــــة


عدد المساهمات : 938
تاريخ التسجيل : 21/06/2011
الأوسمة :



مُساهمةموضوع: رد: L ordinateur   21/8/2012, 09:32

merci pour ces informations
l évolution de l'ordinateur est passée par plusieurs générations
quand est ce que nous arrivons nous les arabes
à découvrir ce qui est mieux pour
l'humanité????

encore merci


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
L ordinateur
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» بحث حول الحاسوب (Ordinateur) بالفرنسية

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
ثانوية الدهاهنة + هواري بومدين  :: المـــــــــــــواد :: مادة اللغة الفرنسية Français-
انتقل الى: